Freitag, April 15, 2005

Parlez-vous francais?

Camp de concentration: Bergen-Belsen libéré il y a 60 ans
BERGEN - D'anciens déportés ont célébré le 60e anniversaire de la libération par l'armée britannique du camp de concentration nazi de Bergen-Belsen, en Allemagne. Près de 70 000 personnes y ont trouvé la mort de 1940 à 1945. Les cérémonies doivent culminer dimanche.
Environ 125 000 personnes y ont été détenues de 1940 à 1945 et près de 70 000 y ont trouvé la mort, dont la jeune juive allemande Anne Frank, arrêtée par les nazis à Amsterdam où sa famille avait émigré.
Près de 500 survivants du camp, venus de différents pays, sont attendus aux commémorations. A Londres, une cérémonie a eu lieu vendredi au Hyde Park Holocaust Memorial, dans le centre-ville, en présence de survivants du camp, du grand rabbin du Commonwealth et du chef des services du personnel de l'armée, le général Mike Jackson.
Un groupe de survivants s'est lui réuni à Bergen-Belsen au mémorial du camp, pour y rencontrer notamment une cinquantaine de jeunes de 16 à 27 ans de neuf pays (Allemagne, Belarus, Israël, Lituanie, Pays-Bas, Pologne, Russie, Slovaquie, Norvège) qui y font un séjour de sensibilisation aux crimes nazis.
Le 15 avril 1945, les troupes britanniques ont libéré ce camp surpeuplé et ses 60 000 survivants. Beaucoup de ces déportés ont péri dans les mois suivants d'épuisement et de maladies, notamment du typhus.
Ancien terrain d'entraînement militaire, le site de Bergen-Belsen, à 60 km au nord-est de Hanovre, avait d'abord été aménagé à partir de 1940 pour recevoir les premiers convois de prisonniers français et belges. Dès avril 1943, il est devenu un camp de concentration.
© ATS


P.S.: Edipress sitzt in der Schweiz.